NOUNOU

Arrangé par Françoise LS

(assistante maternelle de notre association)

Certains pensent que notre boulot est dur et fatiguant…(très peu..) d’autres se disent « elle reste à la maison c’est une chance » …  » elle gagne bien sa vie pour regarder les téléfilms de l’après-midi » ou encore  » je ne la plains pas vu le prix que je la paye.. »
Ce que moi je pense ? On fait ce métier par passion et par amour des enfants ! Oui, certes, nous avons la chance de voir nos enfants grandir et de ne rien rater.. Mais nous travaillons entre 45 et 50h par semaine en accueil d’enfants et combien d’heures de ménage et de rangement avant et après leur arrivée ?
Le nombre d’heures de travail, les charges que nous portons, l’attention à avoir non stop ( pas de pause déjeuner..) et même pendant la sieste nous restons vigilantes, pas de RTT ou de 35h..
Et nous sommes payés moins qu’un SMIC…
Vous travailleriez vous 50h / semaine pour en moyenne 800€ par mois ?
Oui certaines abusent, oui certaines maltraitent, oui certaines n’aiment plus leur métier et malheureusement on ne parlera souvent que de celles là.. Mais beaucoup aiment, protègent et veillent sur vos enfants mieux que si c’était les leur.
Le temps de sieste.. ce fameux temps de sieste où l’on ne fait soit disant RIEN.. revenons y :
Vous qui travaillez en entreprise, vous avez bien une pause déjeuner pendant laquelle vous pouvez vaquer à vos occupations, Non ?? Et bien nous aussi sauf que pendant cette sieste on mange, range et nettoie pour pouvoir continuer au levé de vos enfants de les accueillir de nouveau comme s’ils venaient d’arriver, on fait des allers retours pour vérifier que vos bambins dorment paisiblement et que tout va bien ! (c’est notre séance de sport quotidienne !)
Alors oui parfois dans ce laps de temps on s’asseoit et on regarde la télé..mais dites moi, pendant votre repas vous continuez à être vigilent, attentif et à penser boulot ?! Et bien nous oui car on a vos enfants comme responsabilité non stop entre 8 et 11h par jour…
Nous restons souvent une solution de « secours » car pas de place en crèche..
Moi je fais ce métier par passion et parce que chaque jour j’apprends des enfants, chaque jour je reçois des vagues d’amour et de tendresse et que je suis fière de voir ce que les enfants que je garde deviennent. Parce que je suis fière à la fin du contrat de voir que les parents ne pensent plus que c’est une solution de secours mais qu’ils me feront de nouveau confiance pour les suivants !
Je suis leur Tatanou, leur tata ou leur nounou ou tout simplement Françoise et ils sont mon rayon de soleil 


Poème de Marielle Vidal

(assitante maternelles de l’association)
UN PETIT CÂLIN

Un petit câlin
de ma nounou
Quand je suis fâché
de partager mes jouets
Quand je ne veux pas manger
ni me coucher

Un petit câlin
de ma tata
Pour tromper mes peurs,
apaiser mes pleurs
Et consoler mon coeur

Un petit câlin
ça ne mange pas de pain
Et ça fait du bien
quand mes parents sont loin
Et que j’ai du chagrin

Un petit câlin
Tout simplement pour se dire
qu’on s’aime bien


ETRE ASSISTANT(E) MATERNEL(LE)

 

L’assistante maternelle garde les enfants chez elle de manière occasionnelle ou régulière pendant que les parents sont au travail. Elle contribue à l’éducation, à la sécurité et au bien-être des enfants qui sont à sa charge. En effet, elle s’occupe de les nourrir en leur proposant des repas – si ces derniers ne sont pas fournis par les parents – et effectue, entre autres, le changement de leurs couches, pour les plus enfants les plus jeunes. Elle les aide également à se divertir et à s’épanouir à travers des activités d’éveil. Souvent aussi, voire quotidiennement, l’assistante maternelle emmène les enfants à sa charge en promenade. Il peut arriver parfois que l’assistante maternelle garde des enfants plus âgés. D’autres activités peuvent donc s’ajouter à celles d’éveil des plus jeunes telles que la peinture, le chant, le coloriage, etc…

Il est possible pour l’assistante maternelle de dispenser des soins aux enfants qu’elle a en charge (sous couvert d’une ordonnance ou protocole de soins ). Elle doit aussi veiller à leur sécurité. Le plus souvent, elle accueille les enfants du matin au soir voir tard !! . Elle tient les parents au courant des activités de leur enfant.

Cependant, il faut savoir qu’une assistante maternelle ne saurait remplacer les parents. S’occuper des enfants n’est pas une chose facile surtout quand on n’est pas leurs parents. Il y a donc des compétences à avoir pour exercer ce métier. Tout d’abord, il est recommandé d’être très respectueux des normes d’hygiène et de sécurité. L’assistante maternelle doit accueillir les enfants dans un environnement sécurisé et propre. Etre patient est indispensable pour toutes celles qui souhaitent exercer ce métier. Chaque enfant étant différent avec son propre caractère. Vous devez donc parvenir à gérer toutes leurs humeurs, les bonnes comme les mauvaises, et les rendre autonomes, bien dans leur peau, et de leur donner envie de bien faire et mieux, à leur niveau. Avoir de l’amour pour les enfants coule de source pour l’exercice de ce métier bien entendu. Cela vous facilitera énormément la tâche dans l’exercice de cette fonction. Il faut aussi avoir d’excellentes relations, claires et professionnelles, avec les parents des enfants dont vous avez la charge. il se peut que cette relation avec les parents soit conflictuelle (horaires, respect, rythme de l’enfant…), il faut donc savoir s’imposer comme professionnelle et ne pas être « trop gentille ». Et même en tant que salarié, la plupart des assistantes maternelles employées par des particuliers doivent gérer les bulletins de salaire, les contrats… et même parfois leur licenciement. Avoir des talents culinaires est nécessaire, car les repas que vous proposerez aux enfants se doivent d’être équilibrés et variés. Enfin, il faut avoir une bonne connaissance du développement ainsi que des jeux adaptés à l’âge de chaque enfant. Avoir de l’autorité ainsi qu’un sens aigu de l’organisation et de l’attention vous seront essentiels.

 

 ♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

 

 

L’assistant maternel

 

Confier son enfant à un assistant maternel

L’assistant maternel est un professionnel de la petite enfance qui accueille à son domicile votre enfant selon des horaires et un calendrier définis en amont entre vous et lui contre une rémunération.

Il accueille votre enfant en toute sécurité, veille à son bien-être et favorise son éveil.

Lui confier son enfant implique de tisser une relation de confiance fondée sur le dialogue pour le bien-être de l’enfant.

Votre enfant peut être accueilli avec d’autres enfants (soit les enfants de l’assistant maternel, soit des enfants qui lui sont confiés pendant la journée).

Un temps d’adaptation sera nécessaire pour l’enfant, l’assistant maternel et les parents selon des modalités définies dans l’intérêt de chaque enfant.

Les assistants maternels peuvent aussi travailler dans le cadre d’une crèche familiale.

La PMI et l’assistant maternel

Le Président du Conseil Général sur avis de la mission PMI délivre les agréments et organise la formation obligatoire.

La puéricultrice de PMI est un partenaire privilégié de l’assistant maternel, qui contribue à la fois au suivi et au respect de l’agrément délivré.

  • Elle évalue les capacités des candidats assistants maternels et les conditions d’accueil au domicile de celui-ci,
  • Elle participe à la commission d’agrément, qui transmet un avis au Président du Conseil Général qui décide,
  • Elle effectue le suivi voire le contrôle de l’assistant maternel,
  • Elle est un partenaire privilégié de l’assistant maternel en cas de difficultés rencontrées dans l’accueil d’un enfant,
  • Elle est également à disposition des parents qui le souhaitent pour toute question concernant leur enfant.

 

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

 

 

 ON ME DIT : »QUEL ETRANGE METIER! »


Que fais-tu chez toi si donc tu travailles? J’accueille ces bébés que l’on m’a confiés.Durant deux ou trois ans, je vais les aimer, Les écouter, les éduquer

et les soigner. Que de petits repas que je dois préparer, Que de petite fesses que je dois nettoyer ! Cris et pleurs, je dois supporter. Mais gros câlins vont

vite me consoler. Et quelle somme de tendresse tous m’ont donné ! Promenades, chansons, peinture, pâte à modeler, C’est sûr, jamais nous pourrons

nous ennuyer.Un beau matin, petite bou t’chou va arriver, Par des parents inquiets, il me sera confié, Et je devrais l’aimer ni trop ni pas assez Bébé,

papa, maman, je devrais rassurer.Mais un jour petit bout, d’homme va me quitter. À l’école, il ira, il faudra assumer… Avec un tout petit, je vais

recommencer… Patiente et souriante j’essaye de rester. Je suis fière, c’est un très beau métier !

 

 

 ♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

 

Bonjour !

Revue de presse ce matin sur mon mur des différents groupes d’assmat auxquels j’appartiens.Visiblement, la qualité principale de l’assistante maternelle, en dehors d’une patience à toute épreuve est sa grande bonté. Nous sommes toutes infiniment généreuses, à la limite du « on se fait avoir bien souvent ». Je lis ce genre de témoignages tous les jours.Un point commun que nous partageons mais qui tend à s’étioler avec les années d’expérience, au fur et à mesure, nous apprenons à dire non et à nous affirmer comme professionnelles de la petite enfance. 

Les réseaux sociaux font progresser les choses, car lorsque l’une d’entre nous rencontre des difficultés, aussitôt, elle reçoit un soutien et des conseils de collègues dela France entière.Faire respecter sa vie privée n’est  pas chose si facile, le lieu de travail et de vie étant le même. Certains parents pénètrent un peu trop dans notre intimité, que ce soit en avançant au delà de l’entrée de la maison ou en arrivant en retard sans prévenir, comme si l’assistante maternelle était à disposition et que travaillant chez elle, ce n’était pas un problème. Envisager des RDV ou des choses personnelles à faire ne les effleurant même pas. Encore une fois, notre métier est vraiment loin d’être aussi simple qu’il n’y paraît.D’autant que de l’autre côté du miroir, nous subissons aussi la pression de notre famille qui s’agace de notre matériel de travail qui envahit la maison, des réveils intempestifs par les pleurs ou les cris de joie des enfants tôt le matin. Il faut réussir à concilier le travail et la vie privée en usant de diplomatie. Alors, les nounous, je vous souhaite une excellente journée et malgré l’humilité dont nous devons faire preuve chaque jour face à quelques parents, aux gens de l’extérieur qui nous jugent trop vite et même à certaines de nos supérieures, je vous félicite d’exercer ce métier qui demande de nombreuses qualités insoupçonnées à leurs yeux ! Bravo !Regardez-vous dans la glace et dites-vous : je suis une bonne personne, ce que je fais chaque jour pour les enfants est essentiel, chaque geste d’encouragement, chaque sourire, chaque histoire lue, chaque jeu partagé, chaque promenade et exploration, chaque câlin leur permettent de se construire. J’assiste les mamans, comme une sage-femme ou une institutrice, c’est aussi important.(nounou Christèle)

Photo pique nique

 

 

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

Nounou,

C’est un petit mot tout doux,

Un mot venu de l’enfance,

Un mot qui dit beaucoup

Plus qu’on ne pense.

Nounou,

C’est un parfum délicieux

Qui rappelle tous ces instants

De fous rires et de jeux

Lorsque l’on était loin de maman.

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥